Optimiser votre trésorerie d’entreprise

Financez votre croissance

La gestion de sa trésorerie implique dans un premier temps d’avoir suffisamment de « cash » pour financer son cycle d’exploitation. Dans un second temps, la trésorerie excédentaire doit alors être placée sur des produits financiers.

Compte tenu des taux d’intérêt actuellement très faibles, les livrets bancaires ne rapportent plus. Du fait de l’inflation, le taux d’intérêt réel devient même négatif. C’est-à-dire que chaque année, vos excédents de trésorerie perdent en pouvoir d’achat. Il apparaît donc peu importun de vouloir continuer à placer votre trésorerie sur ces produits.

Placements attractifs

Pourtant, il existe des solutions plus attractives si vous souhaitez valoriser votre entreprise, la développer et pouvoir financer sa croissance. Le choix de tel ou tel placement dépendra de vos objectifs en matière de durée d’investissement et de risque que vous souhaitez prendre.

Le contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation est semblable à l’assurance-vie à quelques détails près. C’est la seule enveloppe fiscale destinée aux personnes morales désireuses de vouloir dynamiser, via des organismes de placements collectifs, leurs excédents de trésorerie. Vous aurez ainsi la possibilité d’être investis au travers de différentes classes d’actifs. Ce peut être les actions, les obligations, l’immobilier, les matières premières, etc. Autre point positif, les sommes investies ne sont pas bloquées.

L’acquisition de parts de SCPI

L’acquisition de parts de SCPI qui vous permet d’être propriétaire d’une part de SCPI détenant elle-même un parc immobilier d’entreprise. Les rendements offerts par les SCPI oscillent entre 3 et 4% net de frais de gestion.

L’acquisition de parts de SCPI en démembrement

L’acquisition de parts de SCPI en démembrement si vous avez l’objectif de dynamiser votre trésorerie suivant un horizon de temps défini. En effet, la majorité des parts de SCPI peuvent s’acquérir dans le cadre d’un démembrement : d’un côté une personne physique va acquérir la nue-propriété des parts. De l’autre, une personne morale optera pour l’usufruit des parts dont l’objectif sera de faire fructifier son excédent de trésorerie.

Dans le cadre d’un tel montage, la personne morale achètera les parts de SCPI avec une décote puisqu’elle en achète seulement une partie. Pourtant, le rendement affiché par la SCPI se calculera sur la part en pleine propriété. Cette solution apparaît donc comme très intéressante. En plus, l’amortissement comptable des parts de SCPI viendra diminuer le résultat imposable de la société.

Chef d’entreprise, vous disposez de placements alternatifs aux placements bancaires qui sont plus rémunérateurs et qui vous permettront de répondre à vos objectifs. Rapprochez d’un professionnel afin d’étudier la solution qui vous correspondra le mieux.

Discutons de votre projet au 06 64 28 20 79

Les commentaires sont clos.